Logo Projet

 

Qu'est-ce que le projet Eco-Méthane ?

Le projet Eco-Méthane a pour objectif de comptabiliser les émissions de méthane économisées grâce à une alimentation des vaches laitières mieux équilibrée comprenant notamment des cultures comme l'herbe, la luzerne, le lin, etc. Il se base sur la méthodologie validée en avril 2011 par le ministère de l'Ecologie, du Développement durable, des Transports et du Logement. Cette méthodologie permet de calculer les émissions de méthane à partir des acides gras du lait. En effet, il existe une corrélation entre la qualité des acides gras du lait et la baisse des émissions de méthane.

La mise en oeuvre de ce projet permettra de valoriser les économies de méthane que font vos éleveurs et d'obtenir des URE susceptibles d'être employées sur le marché des crédits carbones. Cependant, elle ne pourra se faire que si un nombre d'éleveurs important est partant pour y participer.

Pourquoi Bleu-Blanc-Coeur fédère ce projet ?

Depuis des années, Bleu-Blanc-Coeur s'attache à apporter les preuves de son discours et à faire reconnaître officiellement ces preuves par les pouvoirs publics. C'est pourquoi, après la reconnaissance des valeurs fondamentales de l'association par le ministère de la santé (PNNS) et le ministère de l'agriculture (PNA), Bleu-Blanc-Coeur souhaitait également officialiser les preuves des bienfaits que ses adhérents apportent en termes d'environnement.

Le projet Eco-Méthane est aussi l'occasion rêvée de reconnaitre un rôle positif aux productions animales dans le domaine des émissions de gaz à effet de serre, domaine qui pointe régulièrement du doigt les ruminants et leurs émissions de méthane.

Enfin, la mise en place d'un tel projet engendre des coûts très importants qu'un éleveur seul ne pourrait supporter. Au-delà de ces coûts, ce projet représente également de grosses contraintes administratives. Fédérer ce projet au sein de l'association Bleu-Blanc-Coeur permet donc à chaque éleveur d'y participer et ainsi d'afficher son exploitation comme un site officiel de réduction des émissions de méthane, sans en supporter les frais.

Que sont les URE ?

Le projet Eco-Méthane permet de valoriser sur le marché des crédits carbones les économies de méthane réalisées. Ces économies de méthane sont valorisées sous forme d'URE (Unités de Réduction d'Emission).

L'objectif de ce projet est la mutualisation par Bleu-Blanc-Coeur de l'ensemble des URE obtenues, afin de financer des outils d'animation et de communication au profit des éleveurs participant au projet. L'association prendra en charge les coûts liés à la mise en place, au suivi et à l'animation du projet.

Le choix sera cependant laissé aux éleveurs qui souhaiteraient conserver leurs URE, dans quel cas les coûts liés à la mise en place, au suivi et à l'animation du projet resteraient à la charge de celui-ci.

Quelles conditions pour l'éleveur afin de prétendre à une inscription dans le projet Eco-Methane ?

Pour prétendre à une inscription dans le projet, l'éleveur doit :

  • Etre éleveur de vaches laitières
  • Etre référencé au sein de l'association Bleu-Blanc-Coeur dans l'une des catégories suivantes :
    • éleveur sur les chemins de Bleu-Blanc-Coeur
    • éleveur engagé en filière Bleu-Blanc-Coeur
    • éleveur adhérent à l'association dans le collège " producteurs fermiers "
  • Respecter le cahier des charges correspondant à son profil

A quoi correspondent les différents profils d'éleveurs ?

  • Les éleveurs sur les chemins de Bleu-Blanc-Coeur : Ce sont les éleveurs qui ont un plan d'alimentation qui intègre les grands principes de l'agriculture à vocation santé et respectent le cahier des charges " Eleveurs sur les chemins de Bleu-Blanc-Coeur ".
  • Les éleveurs engagés : Ce sont les éleveurs en filière Bleu-Blanc-Coeur, qui respectent le cahier des charges BBC et qui ne valorisent leurs produits qu'auprès d'un transformateur BBC
  • Les producteurs fermiers, membres du collège " Producteurs fermiers " : ils respectent le cahier des charges Bleu-Blanc-Coeur et valorisent leurs produits via de la vente directe.